Association Loi 1901 Les Moucheurs Nîmois

Nos sorties de pêche

La Cavalerie et le Cantal 2015

La Cavalerie

Cette année, une vingtaine de petits moucheurs nîmois s’étaient donnés rendez-vous dans l’Aveyron, du côté de la Cavalerie, début mai pour une première sortie.

Au programme, le Cernon, la Sorgue aveyronnaise ainsi que la Dourbie.

Manu nous ayant trouvé un gîte bien adapté, le séjour s’annonçait sous les meilleurs hospices.

La Sorgue a été fidèle à elle-même, sans activité pendant de longues heures et soudain, à l’occasion d’éclosions, capable de nous procurer de belles sensations avec de beaux sujets à la robe claire.

Le Cernon, victime d’une crue mémorable l’automne dernier, portait encore les stigmates de cette dernière, rares farios et des arcs échappées des piscicultures.
La Dourbie, magnifique, victime de son succès avec de très nombreux pêcheurs, des parcours privés, mais en sortant un peu des sentiers battus de beaux moments de grâce.

L’ambiance, chez les Moucheurs Nîmois, c’est une constante transmise au fil des générations. Les soirées, avec l’intendance bien en place, démarrent à l’apéritif et peuvent durer tard dans la nuit au rythme des conteurs, des chants et des histoires de pêche. La taille des poissons pris pendant la journée grandit au fur et à mesure que de divins breuvages s’écoulent dans nos gosiers.
La France regorge tant de bonnes choses, à manger ou à boire, que nous ne pouvons concevoir un séjour sans les partager entre amis au cours d’agapes inoubliables.

Le Cantal

8 longues années que nous n’étions pas retournés dans ce département, il était temps d’y remédier.

Chose faite, Paul avait trouvé un gîte magnifique non loin de Murat avec de nombreuses rivières tout autour aussi belles les unes que les autres.

Mi-juin des orages nous avaient précédé et des pluies vont agrémenter notre séjour. Le choix du site de pêche nous sauvera la mise avec des rivières issues de bassins versants différents, nous permettant de jongler avec les crues et les eaux chargées.

Dans un rayon de 40 kms nous pourront trouver chaque jour des lieux propices à lancer nos mouches.

La grande Rhue : plusieurs barrages cassent son parcours rendant la pêche aléatoire sur certaines portions, mais la partie amont plus sauvage réserve de belles surprises.

La petite Rhue : peu d’accès pour cette petite rivière mais bien pourvue en belles farios.

L’Allagnon : un débit élevé a rendu sa pêche difficile mais belle rivière avec quelques-uns d’entre nous qui s’y sont régalés.

L’Allanche : une belle surprise pour cette petite rivière avec une densité incroyable en poissons et qui a été la plus régulière durant ces 4 jours.

La Santoire : la plus atteinte par les crues, n’a pu être pêchée que sur sa partie amont avec de nombreuses petites truites.

Quand on aime la nature, comment ne pas être touché par la beauté de cette région : des plateaux, des vallées luxuriantes, ponctués de troupeaux de vaches salers, des burons, la chaine des puys, majestueuse, dominant le tout. Bref un enchantement.

Cet environnement appelant à la méditation fut cependant perturbé par une horde de pêcheurs ripailleurs ayant investi les lieux. Occupant la position stratégique du gite de Fontunies, ils entonnèrent durant quelques soirées inoubliables leurs chants gutturaux. La vallée de la Santoire résonna de leurs voix de stentor. Dans un ensemble magnifique ""Ave le petit doigt", monta dans la nuit cantalienne, suivi de la Madeleine, de la petite Huguette et de bien d’autres odes à la joie et à la convivialité. Les volcans environnants se mirent à gronder de plaisir, les Salers à mugir dans la nuit, les poissons dans les rivières retenaient leur souffle (si on peut dire) sachant que le matin venu ils auraient à livrer bataille avec cette bande de sudistes en goguette.

Une petite fumée blanche sortit de la cheminée du gîte, notre ami Jean-Paul II avait ressuscité et retrouvait une nouvelle jeunesse il redevenait pape (de la chanson paillarde bien entendu).

Vincent, nouveau converti chez les MN’s était baptisé.

Le Puy Mary au loin nous accorda sa protection bienveillante en faisant de ces 4 jours un grand moment de plaisir et de partage.

Bruno

La cavalerie_cantal 2015
Photo 1 en taille normale

Toutes les photos appartiennent aux membres des Moucheurs Nîmois, si vous souhaitez les utiliser, merci de nous mettre en crédits.

Pêche mouche - montage - Truite - Ombre - rivières - étang - Nîmes - Cévennes - Lozère - Mont Aigoual - No-kill